Registres de l'Academie

Ein Projekt an der Berlin-Brandenburgischen Akademie der Wissenschaften

Seitensuche

Seiteninhalt

Protokoll des 2. Juni 1746

Du Jeudi 2 Juin
Présens:

L'Assemblée générale de l'Academie ayant été indiquée pour ajuger le Prix proposé pour l'année 1746 Sur le Vent, S. E. Mr de Borcke fit l'ouverture de la Séance, en déclarant à l'assemblée, qu'outre cette affaire, il y avoit encore une lecture à faire de l'Eloge de Mr Jordan, et de nouveaux ordres de Sa Majesté à communiquer.

Mr le Président de Maupertuis lut l'Eloge de Mr Jordan, qui lui avoit été envoyé par Sa Majesté.

Mr Euler rapporta ensuite que l'avis unanime de la Commission composée des Membres de la Classe Mathematique avec Mrs Eller et Lieberkühn, après avoir attentivement examiné toutes les Pieces envoyées pour le Prix, au nombre de onzes, l'avoient unanimement decerné à celle qui avoit pour Devise: Haec ego de Ventis, dura Ventorum ocyor alis Palantes pellit populos Fridericus, et orbi Insignis lauro, ramum praetendit olivae.

Sur quoi le Billet ayant été décacheté, on y a trouvé le nom de Mr d'Alembert, Membre de l'Academie Royale des Sciences de Paris. Les Billets des autres Pieces ont été aussitot brulés.

Mr le Président a ensuite mis en délibération d'aggreger Mr d'Alembert à l'Academie, et la chose a été unanimement approuvée.

S. E. Mr de Borcke a fait la lecture d'une ordre de S. M. adressé à l'Academie, et d'un autre Ordre à Mr le President de Maupertuis, par lesquels toute la direction et toute l'autorité dans l'Academie sont remises au dit Prés. de Maupertuis, pour les excercer seul. Voici la teneur de ces ordres.

An die Königliche Academie derer Wißenschafften.

Seine Königliche Mayestät in Preußen, Unser allergnädigster Herr, laßen dero Academie derer Wißenschafften hiedurch bekandt machen, daß Sie besage des Copeylichen Anschlußes dem Praesidenten von gedachter Academie, dem von Maupertuis unter heutigem Dato allergnädigst aufgegeben haben, künfftig lediglich und allein über die bey der Academie vacant werden[den] pensiones seinen Bericht abzustatten, und wegen deren Wiedergebung Vorschläge zu thun: Wornach sich also die Academie gehorsamst zu achten hat. Signatum Berlin den 12ten May 1746. Friedrich.

Au President de l'Academie Royale des Sciences — de Maupertuis. Frederic, par la grace de Dieu, Roi de Prusse, Margrawe de Brandenbourg, Archi-Chambellan et Prince Electeur du S.Empire Romain, etc. etc. etc. Amé & féal Salut. Ayant de mon propre mouvement, et par une confiance particuliere, résolu qu'à l'avenir vous ferez seul votre rapport, touchant les pensions des Membres de notre Academie Royale des Sciences, qui viendront à vaquer, et me proposerez les Sujets, que vous croirez les meriter, je vous ordonne d'agir en conformité de mes gracieuses intentions, desquelles j'ai pareillement instruit l'Academie. Sur ce je vous demeure bien affectionné. Á. Berlin, ce 12. Mai 1746. Frederic.

S. E. Mr de Borcke a pareillement lu les nouveaux Réglemens confirmés par le Roi, dont voici la Copie.

Réglement pour l'Academie Royale des Sciences et des Belles Lettres.

Le Roi s'etant fait représenter les differens Réglemens de l'Academie Royale des Sciences et des Belles Lettres, et voulant donner à cette Compagnie une derniere forme plus propre à augmenter Son lustre et ses progrès, Sa Majesté a ordonné qu'Elle observe désormais le Réglement suivant.

I. L'Academie demeurera comme elle est, divisée en quatre Classes.

1. La Classe de Philosophie experimentale comprendra la Chymie, Anatomie, Botanique, et toutes les Siences qui sont fondées sur l'expérience.

2. La Classe de Mathematique comprendra la Geometrie, l'Algèbre, la Méchanique, l'Astronomie et toutes les Sciences qui ont pour objet l'etendüe abstraite, ou les Nombres.

3. La Classe de Philosophie Speculative s'appliquera à la Logique, à la Metaphysique et à la Morale.

4. La Classe des Belles Lettres comprendra les Antiquités, l'Histoire et les Langues.

II. L'Academie sera composée de trois Sortes d'Académiciens, d'Honoraires, d'Ordinaires et d'Etrangers.

III. Les Academiciens Honoraires ne seront attachés à aucune Classe, ni obligés à aucun travail. Lorsque leurs places viendront à vaquer, elles ne seront point remplies au dessus du nombre de seize.

IV. Les Academiciens ordinaires formeront les quatre Classes, sans que cependant chacun soit tellement confiné dans la Sienne, qu'il ne puisse traitter les matieres des autres, lorsqu'il aura quelque découverte, ou quelque vüe à proposer.

Chaque Classe sera composée de Veterans, de Pensionnaires et d'Associés.

Les Veterans seront ceux qui après de longs services auront mérité d'etre dispensés des Fonctions Académiques, et de conserver leurs Pensions et toutes leurs prérogatives. Les Pensionnaires seront au nombre de douze, répandus également dans chaque Classe. Et comme dans quelques unes il s'en trouve actuellement plus de trois, l'intention de Sa Majesté est que chacun continüe de jouir de tous les avantages qu'il possede, mais qu'on observe à l'avenir de ne point remplir les places au dessus de ce nombre.

Les associés Seront pareillement au nombre de douze répandus egalement dans chaque Classe, ou réduits à ce nombre, lorsque les places viendront à vaquer.

V. Les Academiciens Etrangers seront pris indistinctement dans toutes les Nations, pourvu qu'ils soyent d'un mérite connu.

VI. Tous les Académiciens, tant Honoraires qu'Ordinaires et Etrangers seront elûs à la pluralité des Voix de tous les Académiciens présens, avec cette seule différence que pour chaque place de Pensionnaire on élira trois Sujets, dont deux soyent de l'Academie, et le troisième n'en soit pas, qui seront presentés au Roi, afin qu'il plaise à Sa Majesté de choisir celui qui remplira la place.

VII. Aucune Election ne se fera qu'elle n'ait été indiqué huit jours auparavant.

VIII. Le President perpétuel nommé par le Roi aura soin de faire observer le Réglement, d'indiquer les elections, de présenter au Roi les sujets elus pour les Places de Pensionnaires, de faire délibérer sur les matieres qui sont du ressort de l'Academie; de recueillir les voix de prononcer les résolutions, et de nommer les Commissaires pour l'examen des découvertes, ou des Ouvrages qui seront présentés à l'Academie.

Il aura la Présidence, indépendemment des Rangs, sur tous les Academiciens honoraires et actuels, et rien ne se fera que par lui; ainsi qu'un General Gentilhomme commande des Ducs et des Princes dans une armée, sans que personne s'en offense. Ceci est ecrit dans l'original de la propre main du Roi.

IX. Le Secretaire perpetuel tiendra les Registres de l'Academie, entretiendra Ses Correspondances, et assistera à toutes les assemblées, tant générales que particulieres.

X. Chaque Classe aura son Directeur perpetuel elû entre les Pensionnaires à la pluralité des voix de tous les Academiciens présens.

XI. Les Assemblées de l'Académie se tiendront tous les Jeudis, et seront composées des Membres de toutes les Classes. Ceux qui ne seront pas du Corps, n'y pourront pas assister, à moins qu'ils ne soient introduits par le Président, ou par l'Academicien qui préside à sa place.

XII. Chaque Academicien Pensionnaire lira dans l'année deux Mémoires, chaque Associé en lira un à tour de rolle. Ces Mémoires seront annoncés quinze jours auparavant au Président, et remis immediatement après la lecture au Secretaire, pour être transcrits sur les Registres.

XIII. Comme les affaires Oeconomiques seroient difficilement traittées dans les Assemblées generales, l'Academie à la pluralité des voix de tous les Académiciens présens elira quatre Curateurs, qui avec le Président, les Directeurs et le Secretaire, formeront un Directoire, pour veiller aux interets de l'Academie, et décider à la pluralité des voix de tout ce qui les concerne.

Le President Maupertuis aura l'autorité de dispenser les pensions vacantes aux sujets qu'il jugera en mériter, d'abolir les petites pensions, et d'en grossir le nombre de celles qui sont trop minces, selon qu'il le jugera convenable. De plus, il présidera dessus les Curateurs dans les affaires Oeconomiques. Ceci est dans Voriginal de la main du Roi.

XIV. Le Directoire s'assemblera à la fin de chaque Trimestre. Il réglera l'etat et l'emploi des fonds de l'Academie, et expediera pour cela les ordres au Commissaire qui en a la régie, sans que ces ordres regardent le payement des Pensions une fois reglées. Et lorsqu'entre deux Assemblées du Directoire, il se présentera quelque Dépense, qui ne pourra pas etre differée, le Commissaire payera sur l'ordre par écrit du Sécretaire, qui en rendra compte à la premiere assemblée du Directoire.

XV. Le Président, les quatre Directeurs, le Secrétaire, l'Historiographe, et le Bibliothécaire de l'Académie formeront un Comité, qui s'assemblera à la fin de chaque mois. On y fera le choix des Pieces qui seront admises dans le Recueil qu'on donnera au Public, et l'on y reglera tout ce qui concerne la Librairie de l'Academie.

XVI. L'absence d'aucun de ceux qui formeront le Directoire, ou le Comité, n'empêchera, ni n'invalidera les Délibérations.

XVII. Aucun Académicien ne pourra à la tête des Ouvrages qu'il fera imprimer, prendre le titre d'Académicien, si ses Ouvrages n'ont été approuvés par l'Academie.

XVIII. Les Vacances de l'Academie seront de quatre semaines pendant la moisson et de deux semaines, à chaque Fête de Paques, de Pentecôte et de Noël.

XIX. L'Academie ayant destiné tous les ans un prix pour celui qui aura le mieux traitté le sujet qu'elle propose, ses Membres ordinaires ne pourront concourir. Le même jour, auquel le Prix sera decerné, on indiquera le sujet pour l'année suivante.

XX. Sa Majesté veut que le présent Réglement soit lu dans la prochaine Assemblée de l'Academie, et inseré dans le Registre, pour etre exactement observé. Fait à Potsdam, le 10 Mai 1746. Federic.

Après cette lecture, S. E. Mr de Borcke ayant quitté le fauteuil qu'il occupoit en qualité de Président, l'a cedé à Mr de Maupertuis, qui a commencé d'exercer les fonctions de sa Présidence.

Ayant été mis en déliberation, comment la Vice-Presidence se rempliroit, lorsque Mr de Maupertuis ne pourroit pas se trouver à l'Academie, il a été résolu à la grande pluralité des voix, que les Directeurs des Classes feroient cette fonction tour à tour. Mr le Président de Maupertuis a dit, que Sa Majesté avoit reçu fort gracieusement l'Exemplaire du Tome premier de l'Histoire de l'Academie, et lui avoit donné charge de le déclarer à l'Academie.