Registres de l'Academie

Ein Projekt an der Berlin-Brandenburgischen Akademie der Wissenschaften

Seitensuche

Seiteninhalt

Protokoll des 31. Januar 1771

Du Jeudi 31 Janvier (1771)
Présens:

Le Sécretaire a présenté un Ouvrage Allemand, intitulé la Métaphysique en connexion avec la Chimie, envoyé par l'Auteur, MrOetinger, à l'Académie.

Il a distribué le Programme des deux Prix soumis au Jugement de l'Académie.

Il a lu une Lettre que M. de Castillon présente à l'Académie, énoncée en ces termes:

Messieurs,

J'ose dire, et j'espere que cet illustre Corps ne me démentira point que pendant sept ans accomplis j'ai servi l'Académie avec tout le zele et avec toute l'exactitude possibles, comme Académicien, comme Membre du Comité Oeconomique, et dans nombre de Commissions particulieres. Je crois avoir fait, pendant que j'ai été seul Astronome, tout ce qu'il étoit possible de faire dans les circonstance où je me trouvois, et dans l'état où étoit l'Observatoire. Je me flattois que ces services rendus de si bon coeur et sans aucun intérêt méritoient quelque récompense et je me Suis bien trompé. Parce qu'une fois j'ai été du sentiment d'un de nos Académiciens plutôt que de celui d'un autre, et parce que j'ai fait par occasion Souvenir que j'avois quelque chose à dire à l'Observatoire, on m'a traité de tracassier, de perturbateur du repos de l'Académie, d'homme qui nourrit dans son coeur des Ruines enracinées, etc. Ces accusations, quand même elles ne seroient pas destituées du fondement, ne devoient pas sortir de cette Salle. Elles en sont sorties, et même elles sont sorties de Berlin, et j'ignore jusqu'où elles sont allées. Cet évènement très fâcheux pour moi, me force à avertir l'Académie que de ce moment je quitte toute fonction, et qu'à l'avenir je me bornerai à lire un Mémoire par an, comme j'y suis obligé par le Réglement. Je demande que cet Ecrit soit copié dans les Registres, et l'Original déposé aux Archives. J'ai bien voulu Sacrifier à l'Académie mon tems et mes peines; mais je ne saurois lui sacrifier ma tranquillité, ni ma réputation d'homme droit. Je ne le serois point si je ressemblois au portrait qu'on a fait de moi, ou si, pour éviter que l'on continuât à me peindre de mêmes couleurs, je trahissois mes sentimens.

Présenté le 31 Janvier 1771 J. de Castillon.

M. Beausobre a communiqué une Lettre de Madame la Marquise d'Argens, qui notifie la mort de son Epoux, arrivée [à Toulon le 13 de ce mois].

MrLagrange a présenté la nouvelle Edition du Traité de l'équilibre des fluides par M. d'Alembert, il a été prié de l'en remercier.

Il a lu une Démonstration d'un Théoreme d'Arithmétique.