Registres de l'Academie

Ein Projekt an der Berlin-Brandenburgischen Akademie der Wissenschaften

Seitensuche

Seiteninhalt

Protokoll des 30. Januar 1783

Assemblée publique Du Jeudi 30 Janvier
Présens:

Le Sécretaire perpétuel a fait l’ouverture de la séance par un Discours relatif à la solemnité du jour.

Il a ensuite annoncé que l’Académie avoit adjugé le Prix de la fondation de feu Mr le Conseiller privé Eller, Sur la Question: Quelles sont en général les meilleures especes de fourrage etc. à la Piece Allemande qui avoit pour Devise: Et invida sors me alit. Le billet cacheté ayant été ouvert, on y a trouvé le nom de Mr le Conseiller Schubart, Seigneur de divers lieux, résident à Würchnitz, auprès de Zeitz. L’accessit a été accordé aux trois Pieces dont les Devises sont: Nulla dies sine linea; Salus Reipublicae suprema lex esto; et Ut sit utilis agris.

S. E. M. le Baron de Hertzberg, Ministre d’Etat et du Cabinet, a lu un Mémoire Sur les grandes révolutions des Etats, et particulierement sur celles d’Allemagne, ou de la Teutonie. Il a prouvé que l’Allemagne est le seul pays du Monde qui n’a jamais éprouvé de révolution totale, et n’a été subjugué par aucune Nation étrangere ayant depuis deux mille ans été habité par le même peuple, et ayant conservé le même langage.

Le Sécretaire perpétuel a lu l’Eloge de feu M. le Directeur Marggraf.

Mr Bitaubé a lu la traduction du XVII chant de l’Odyssée.

M. le conseiller privé Gerhard a lu sur une nouvelle méthode de faire les verres ordinaires, pour les vitres, pour les bouteilles, et les autres vases verds et noirs; et il a montré des échantillons de ce verre.

Mr le Professeur Schulze a présenté une pendule d’une nouvelle invention, qui marque à la fois le tems vrai et le tems moyen; et il en a expliqué la construction.

Pendant la séance, le Méchanicien Gniser a fait voir un Instrument (Balance à peser le grain) qu’il a perfectionné d’une maniere dont il a rendu raison.